backGoBase.org home | prev | index | next
Go, an addictive game Copyright © 1994-2014 GoBase
France  généralités | les règles du jeu de go  United Kingdom Spain Catalunya pt Italy gr Poland tr Romania ru Norway bg Germany The Netherlands
Toutes les règles sur une seule page

Toutes les règles d'un coup, utile comme référence ou pour imprimer.

advertisements

www.kostenlosspielen.biz

Le plateau de jeu (goban)
/studying/rules/.img/7x7.gif Le jeu de Go se joue sur un plateau de jeu carré, appelé goban, qui peut contenir un nombre variable de lignes qui se croisent. Les tailles standard de goban sont 9x9, 13x13 et la taille officielle de tournois : 19x19. Pour vous expliquer les règles du jeu de Go, nous utiliserons un goban de 7x7, amplement suffisant. Le jeu commence avec le goban vide (sauf exception, voir la section handicap). Le point noir au centre, aidant à se repérer, a aussi une utilité propre (à voir aussi dans la section handicap).
Coups autorisés
/studying/rules/.img/inturn.gif Les coups, au Go, sont joués sur les intersections entre les lignes. C'est différent de ce à quoi vous avez pu être habitué en jouant aux échecs ou aux dames. Dans le diagramme, nous vous montrons les premiers coups d'une partie d'apprentissage. Les coups sont numérotés de façon à indiquer l'ordre dans lequel ils ont été joués. Vous aurez remarqué qu'au Go, les noirs jouents en premier! Un autre coup autorisé, difficile à représenter sur un diagramme, est de passer son tour. Lorsque les deux joueurs passent, la partie est terminée.
La Capture des pierres
/studying/rules/.img/capture.gif
Dia 1-1: Noir joue 1...
/studying/rules/.img/aftercap.gif
Dia 1-2: ... et capture une pierre
/studying/rules/.img/thecap.gif
Dia 1-3: La capture d'une pierre
Durant le cours d'une partie de Go, une ou plusieurs pierres peuvent être capturées en étant complètement entourées de pierres adverses, c'est à dire quand les intersections libres autours d'elles sont occupées par des pierres adverses. Nous vous présentons deux exemples : sur la gauche, la capture d'une pierre, et sur la droite, la capture de trois pierres. Dans ces deux cas, une fois que moir a joué 1, il ôte les pierres ainsi capturées du goban, ce qui mène a la situation du second diagramme. /studying/rules/.img/capture3.gif
Dia 2-1: Noir joue 1...
/studying/rules/.img/aftercap3.gif
Dia 2-2: ... et capture trois pierres!
/studying/rules/.img/thecap3.gif
Dia 2-3: La capture de trois pierres

Note 1: Il va sans dire que se faire capturer n'est pas bon. Toutefois, dans de nombreux cas, le sacrifice d'une ou deux pierres peut permettre un gain substantiel ailleurs sur le goban.

Le but du jeu
/studying/rules/.img/endgame.gif Le but du jeu au Go est de conquérir une plus grande partie du goban que votre adversaire. La partie "conquise" consiste en le nombre de pierres que vous avez posées plus le nombre de pierres que vous pourriez ajouter sans risque (c'est à dire à l'intérieur de vos propres frontières). Le diagramme montre la situation à la fin d'une partie. Le score serait: noir a 11 pierres sur le goban et pourrait en ajouter 16 à l'intérieur de ses frontières. Blanc en a 11 et pourrait ajouter 11 pierres, donc le score est de : 11+16 - 11+11 = 5 points pour noir. Noir a gagné cette partie.
Komi
/studying/rules/.img/endgame.gif Vous pourriez arguer qu'il n'est pas juste que noir ait gagné la partie d'apprentissage car il avait l'avantage de jouer en premier. Et vous auriez raison. C'est pourquoi le joueur blanc reçoit une compensation pour le fait de ne pas jouer en premier. Cette compensation s'appelle komi (Japonais).
De façon tout à fait étonnante, le komi ne dépend que très peu de la taille du goban. D'après les joueurs de Go professionnels Japonais, le komi devrait être de 5 points ½ pour les gobans de taille 9x9, 13x13 et 19x19. Dans la partie d'apprentissage, le goban faisait 7x7. Si nous estimons que le komi serait toujours de 5 points ½, alors blanc aurait gagné la partie de ½ point, la plus petite marge possible.

Note 1: Le komi diffère selon les pays, et même parfois selon les tournois. Il est de la responsabilité de l'organisateur du tournoi de décider du komi avec lequel les parties sont jouées.

Note 2: Le fait que le komi contienne un demi point (5½) empêche qu'une partie se termine sur un score nul.

La règle du ko
/studying/rules/.img/ko.gif
Dia 1: à noir de jouer...
/studying/rules/.img/ko1.gif
Dia 2: S'il décidait de capturer une pierre blanche...
/studying/rules/.img/afterko1.gif
Dia 3: cela conduirait à cette position...
Mais c'est maintenant à blanc de jouer... /studying/rules/.img/ko2.gif
Dia 4: s'il décidait de capturer une pierre...
/studying/rules/.img/afterko2.gif
Dia 5: Cela consuirait à la situation du diagramme 1...
/studying/rules/.img/theko.gif
Dia 6: C'est sans fin...
Vous comprenez la situation : cette séquence pourrait se répétér à l'infini. Pour éviter cela, le jeu de Go a une règle spéciale, la règle du ko (Japonais). La règle de ko interdit que la même position (sur le goban entier !) ne se répète.

Note 1: Dans le diagramme ci-dessus, blanc 2 est interdit par la règle de ko.

Handicap
Un des (nombreux) bons côtés du jeu de Go est que vous n'avez pas besoin d'un adversaire de force ou d'expérience équivalente pour jouer uhne partie intéressante. Le jeu de Go permet de compenser les différences de niveau en ajoutant initialement des pierres sur le goban. Plus la différence est importante, plus on ajoute de pierres. /studying/rules/.img/handicap3.gif
/studying/rules/.img/handicap9.gif Ces pierres sont appelées pierres de handicap. Elle sont habituellement placées sur des points prédéfinis, insiqués sur le goban par des gros points.
Voici deux exemples : une partie à trois pierres et une partie à neuf pierres. Neuf est considéré comme étant le maximum sur un goban de 19x19, et, comme vous pouvez le constater sur le diagramme, est beaucoup trop pour être raisonnable sur un goban de 7x7.

home | prev | index | next

home > les règles du jeu de go > toutes les règles sur une seule page

Feedback: editor@gobase.org